mercredi 17 janvier 2007

Ce n'est pas clair !

Un collègue m'a fait remarquer qu'on ne s'y retrouvait pas sur mon blog. C'est certainement vrai. Des questions et des réponses et des réponses aux questions... La dispute (c'est le terme utilisé du temps de notre compatriote Pierre Abélard) ne se met pas facilement dans des cases.

Ceci dit, si nos interlocuteurs utilisaient le blog pour nous adresser des messages, nous profiterions plus amplement de cet outil.

Mais je comprends qu'on puisse ne pas vouloir écrire sur un support accessible à n'importe qui.

Il faudrait que je mette en forme les réponses reçues par courriel. Mais comme je ne suis pas très sûr de l'intérêt de tout cela...

Si quelqu'un veut participer, qu'il me le dise !

2 commentaires:

Manuel a dit…

Bonjour,

La forme du blog pour ce réponse de réponses ping-pong n'est pas forcement adaptée.

Je vous invite à lancer ces débats sur le FORUM de l'université de Nantes : http://forum.univ-nantes.fr

Il a été mis en place il y a peu de temps et a été conçu pour permettre l'échange et le dialogue au sein de l'université.

Je suis sur que vos interrogations et idées pour cette campagne interne y trouveront un écho.

N'hésitez pas.

Bien cordialement,
Manuel Canevet

Morgan a dit…

De mon point de vue, il y a une différence fondamentale entre les blogs et les forums. Si, par la place qu'ils offrent aux commentaires des visiteurs, les weblogs peuvent faire penser à des forums, ils s'en éloignent dans la structuration de l'information. Trop souvent, les forums ressemblent à un méli-mélo de contributions dans lesquelles on a du mal à distinguer l'information pertinente de l'information sans intérêt.

A mon sens, les blogs s'en distinguent en mettant en avant un animateur. Le blog est tenu par une (ou plusieurs, en fonction des cas) personne(s) qui va donner une ligne directrice aux débats, qui va permettre d'y construire une ossature.

Dans le cas présent, je pense que la création d'un fil sur le forum de l'Université - d'une part, pour informer les gens de l'initiation "Faisons le programme" [mieux vaut deux fois qu'une !] ; d'autre part, pour amorcer le débat avec des personnes qui ne sont pas encore familières avec le format "blog" - peut être une bonne chose. Le blog "Faisons le programme" pourrait ensuite s'attacher à synthétiser les suggestions recueillies, comme cela a déjà été le cas avec des courriers électroniques reçus ou via des discussions informelles avec les collègues.

Car, à la fin, un blog sera - à mon sens - plus visible que plusieurs fils de discussion sur un forum : les thèmes directeurs seront en effet plus clairement mis en valeur. Et les idées qui auront émergé des discussions plus directement accessibles que dans un ensemble de contributions figurant sur un forum.